Votez Pour Chaque Enfant | UNICEF Canada Skip to main content

Votre vote peut changer les choses. 

Oui, vraiment, dans votre vie et dans celle d’enfants partout dans le monde. Votre vote pourrait représenter leur seule possibilité d’avoir une enfance. En octobre, #VotezPourChaqueEnfant

POURQUOI LES ENFANTS ONT-ILS BESOIN DE VOTRE VOTE? 

Le Canada se classe au 25e rang sur les 41 pays les plus riches du monde en ce qui concerne le bien-être général des enfants et des jeunes. Notre classement est encore pire dans les mesures relatives à la santé des enfants, à la violence et à la pauvreté.

Les huit millions d’enfants que compte le Canada ne peuvent pas voter, mais vous pouvez le faire pour eux. 

Les élections fédérales sont l’occasion pour nous de nous tenir aux côtés des enfants du monde entier et d’appuyer ces politiques lorsque les politiciennes et les politiciens vous demanderont de voter en 2019.

Pour chaque enfant : DES POSSIBILITÉS ÉGALES

Le gouvernement doit RÉDUIRE LES INÉGALITÉS DE REVENU ET LA PAUVRETÉ DES ENFANTS. Au Canada, un enfant sur cinq vit dans la pauvreté, et tous les enfants souffrent des conséquences des importantes inégalités de revenu. L’ajout d’un supplément à la Prestation canadienne pour enfants avec une prestation de revenu pour les familles les plus défavorisées et ayant des enfants permettrait de réduire de 60 % le taux de pauvreté des enfants.

Le Canada doit accorder la priorité à L’ÉQUITÉ POUR LES ENFANTS AUTOCHTONES en mettant définitivement fin au déficit de financement dans les services publics, comme l’alimentation en eau potable, les soins de santé, l’éducation et la protection de l’enfance, grâce au plan Spirit Bear. Les services fédéraux fournis aux enfants et aux familles des Premières Nations qui vivent dans les réserves et dans les territoires sont nettement inférieurs à ceux que reçoivent les autres Canadiennes et Canadiens.

Nous devons INVESTIR PLUS TÔT DANS LA VIE DES ENFANTS en consacrant 6 % du budget alloué aux enfants âgés de moins de six ans au Canada pour que chacun d’eux puisse avoir accès à un apprentissage précoce et à des services de garde de qualité supérieure. Ces services ne sont pas encore abordables pour toutes les familles au Canada, et tous les enfants devraient bénéficier du meilleur départ possible dans la vie. 

Pour chaque enfant : NOTRE PRIORITÉ ABSOLUE

Le gouvernement doit rendre des comptes aux huit millions d’enfants qui habitent le pays et commencer à LES FAIRE PASSER AVANT TOUT DANS SON PROCESSUS DÉCISIONNEL. Nous devons évaluer l’incidence de chaque politique, loi et décision sur les enfants et les jeunes; publier ce que le Canada dépense pour eux dans les budgets fédéraux et les mises à jour économiques; et mettre en place une commission qui puisse veiller à ce que les décisions soient prises dans l’intérêt supérieur des enfants. Le Canada devrait abaisser l’âge de vote à 16 ans pour que les programmes politiques tiennent compte des intérêts des enfants.

Pour chaque enfant : LA SÉCURITÉ

Le Canada doit être un chef de file mondial en contribuant à ÉLIMINER TOUTES LES FORMES DE VIOLENCE ENVERS LES ENFANTS LORS DE CONFLITS et à protéger chacun d’eux. Davantage de pays sont en conflit qu’à aucun autre moment au cours des 30 dernières années. L’avenir, la sécurité et la survie de millions d’enfants sont en danger. 

Le Canada doit donner l’exemple et mettre pleinement en œuvre les quatre plus importants accords internationaux pour assurer la sécurité de ces enfants et encourager les autres pays à en faire autant :

  • la Déclaration sur la sécurité dans les écoles;
  • les Principes de Paris;
  • les Principes de Vancouver;
  • le Protocole facultatif sur la participation des enfants dans les conflits armés.

Le Canada doit également accorder la priorité aux enfants dans toutes les déclarations publiques en réaction à la violence, aux conflits et aux crises.

Le Canada doit PROTÉGER LES ENFANTS DANS LES CHAÎNES D’APPROVISIONNEMENT DES ENTREPRISES en créant une législation qui oblige les sociétés qui font affaire au Canada à repérer ces enfants, à prévenir l’utilisation d’enfants, à réagir et à parler des conséquences sur leurs droits fondamentaux tant au Canada que dans le monde entier. Les Objectifs mondiaux visent à mettre fin à l’esclavage moderne et au travail des enfants d’ici 2025, mais le Canada manque à son engagement. Le temps presse. 

Pour chaque enfant : LA SANTÉ

Le Canada doit CONTINUER D’INVESTIR DANS LA SANTÉ MONDIALE en augmentant son soutien pour que les femmes, les nouveau-nés, les enfants et les jeunes, en commençant par les plus vulnérables, puissent avoir accès à des soins de santé complets, de qualité et abordables.

Nous avons réalisé d’importants progrès pour la survie de l’enfant à l’échelle mondiale. Le nombre de décès d’enfants a diminué de moitié depuis 1990, mais les enfants les plus vulnérables, dont les nouveau-nés, n’ont pas bénéficié de ces progrès. Chaque jour, 7 000 nouveau-nés meurent de causes pour la plupart évitables. Si le Canada renouvelle son engagement à mettre fin aux décès évitables de nouveau-nés d’ici 2030, les solutions nécessaires assureront une meilleure santé pour toutes et tous.